Un web-docu sublime : c’est possible

Par David Dufresne, 11 mars 2011 | 116 Lectures

Nouvel eldorado des diffuseurs qui ne jurent plus aujourd’hui que par les projets “transmedia” — c’est-à-dire suscpetibles d’être déclinés sur le web, à la télé, sur téléphone portable, et plus si affinité–, le webdocumentaire fait couler beaucoup d’encre, draine pas mal d’argent public et privé. Mais on n’a pas vu jusqu’à présent un seul projet qui propose une forme autonome, justifiant pleinement le choix du web comme mode de diffusion. Certes, dans le passionnant Prison Valley , l’interactivité invitait à naviguer à l’intérieur d’une vaste enquête, offrant le choix d’approfondir ou non de très nombreux aspects du sujet (l’industrie carcérale dans une région spécifique de l’Ouest américain), avec des liens vers toutes sortes de documents. Avec ce récit à plusieurs vitesses, les journalistes exploitaient le web comme un outil journalistique novateur, permettant de déployer une enquête foisonnante autour d’une trame linéaire simple et ludique. Mais la “mise en scène” ne s’écartait finalement pas beaucoup de celle d’un reportage télé, et le travail photographique était essentiellement mis au service de la navigation. (...)

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
Veille techno

Le compte automatique du CNC ouvert aux sites internet

En route !